Accueil > Lettre de Crète > 2001 > Le mot de son exc. M. l’Ambassadeur de Chypre en France

La Lettre de Crète et d’ailleurs... N°13 - Novembre 2001

Le mot de son exc. M. l’Ambassadeur de Chypre en France

mardi 21 octobre 2003, par Geneviève Monloubou

L’association phillellène Entre-deux-mers Régions d’Europe nous a fait l’honneur et l’amitié de consacrer à Chypre la quatrième édition de sa manifestation bisannuelle « Terres de Grèce ».

Cette initiative m’a beaucoup touché. J’étais particulièrement heureux d’être à Bordeaux les 11 et 12 mai et d’assister à une série de manifestations de grande qualité qui ont contribué à faire connaître des aspects multiples de l’histoire, de la civilisation, de la littérature et des arts de Chypre.

L’association ERE, une fois de plus fidèle à sa vocation, a mis en valeur avec un grand succès un patrimoine et une culture souvent méconnus. Elle a permis de mobiliser un large public aux enjeux de la situation difficile que continue à vivre encore aujourd’hui Chypre, en raison d’une occupation délétère et anachronique d’une partie de son territoire par la Turquie, ainsi que son combat pour la survie et l’avenir de son peuple au sein de l’Europe unie.

Que ce soit la table ronde littéraire, l’exposition de l’artiste peintre chypriote Éléni Nicodémou ou la table ronde géopolitique, toutes ces rencontres ont suscité un grand intérêt et se sont déroulées dans de très bonnes conditions : on sentait pendant ces journées un esprit amical, une très grande convivialité et une extraordinaire osmose et communion entre tous les participants, intervenants, artistes, spécialistes et public.

Je voudrais féliciter ERE et exprimer à sa présidente, à son Conseil d’Administation et à ses membres notre gratitude et notre reconnaissance pour leur initiative, pour l’excellente organisation, pour leur passion et leur dévouement à la réussite de ce projet.

Andréas Mavroyannis,
Ambassadeur de Chypre en France