Accueil > Terres de Grèce > IV > Chypre, l’île déchirée

Petits Cahiers Terres de Grèce - Cahier n°4

Chypre, l’île déchirée

Actes de la table ronde géopolitique Centre François Mauriac, domaine de Malagar, Saint Maixant, 2001

mardi 24 février 2004, par Geneviève Monloubou

PROLOGUE
Depuis la chute du mur de Berlin en 1989, puis les implosions de l’U.R.S.S. et de la Yougoslavie et enfin les attentats du 11 septembre, le problème de Chypre est relégué aux oubliettes des relations internationales des années passées.
Pourtant tout y était déjà en germe. Chypre a été un cas d’école sur lequel peu de décideurs ont bien voulu se pencher : premier changement de frontières en Europe depuis 1945, première épuration ethnique, première intervention d’une puissance voisine dans la vie d’un État membre des Nations unies, incurie des casques bleus, non respect du droit international et des résolutions de l’ONU...
Bref, Chypre peut être considéré comme un laboratoire des tragédies vécues depuis plus de dix ans en Europe et en Méditerranée orientale.
Trois spécialistes français, deux chypriotes et un grec sont venus apporter un éclairage nouveau sur une question trop longtemps occultée : après une présentation de l’histoire de Chypre de l’ Antiquité à 1960 par Jacques Puyaubert, historien, docteur en histoire contemporaine à l’Université de Bordeaux III, Christophe Chiclet, docteur en histoire du XXème siècle de l’Institut d’Études Politiques de Paris, journaliste et membre du Comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée, a exposé les enjeux géopolitiques actuels de l’Île.
Evagoras Mavrommatis, président de la Communauté chypriote de France a apporté son témoignage sur la mise en place d’un mur de Berlin anachronique, tandis que Pierre Blanc, docteur en géopolitique de l’Université Paris VIII Saint-Denis développait la question des Chypriotes turcs.
Jean Catsiapis, universitaire, membre du Comité de rédaction de la revue Études Helléniques, secrétaire général des Amis dê la République de Chypre a terminé avec les difficultés que rencontre la candidature de Chypre à l’Union Européenne.
S.E. M. Andréas Mavroyiannis, Ambassadeur de Chypre en France, nous a fait l’honneur de conclure cette série d’exposés.


Les deux Petits Cahiers Chypre, l’île déchirée, 64 p. et Chypre, l’île au large, 33 p., sont disponibles auprès de ERE au prix de 6 € les deux.